mardi 3 avril 2018

Otto Lohmuller




2 commentaires:

  1. Merci pour le partage de ces belles images. J'ai toujours eu un problème avec Otolo, que certains avaient nommé "le Joubert d'outre Rhin"...mais dont la maîtrise, certaine, des pinceaux et du crayon me semble souvent vaine : rien ne transparait sous la perfection.
    Merci pour vos billets.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis assez d'accord avec vous. Il y a souvent mais pas toujours une froideur dans ses oeuvres qui n'existe pas chez Joubert en plus le monsieur est (était, je ne sais pas s'il est encore de ce monde) assez ombrageux). Il a signé tout de même quelques belles réussites. Il est peut être (comme beaucoup) victime d'une production pléthorique.

    RépondreSupprimer